Qu’est-ce que la gestion collective ?

Qu’est-ce que la gestion collective ?

Posted by

De par ses caractéristiques et ses avantages, le recours à la gestion collective semble être sur la voie de devenir courant. Que signifie donc le terme gestion collective ? Quelles en sont les caractéristiques ? Comment cette gestion est-elle réglementée ? Cet article vous donne des explications sur ces différentes questions.

La gestion collective : comment cela fonctionne-t-il ?

La gestion collective est le fait, pour un particulier ou une entreprise, de confier la gestion de ses fonds à des professionnels qualifiés. Elle permet à celui qui délègue de bénéficier de plusieurs moyens de gestion pour diversifier ses actifs afin d’avoir le plus de rendement possible tout en prenant peu de risque.

En recourant à cette gestion, votre argent fait office de placement en valeurs mobilières dans une enveloppe commune à d’autres investisseurs. Cette enveloppe, appelée Organisme de Placement Collectif ou OPC fait donc des investissements sous formes d’actions, de produits dérivés ou de devises. En contrepartie de cela, vos actifs sont cotés en bourse de façon périodique.

En outre, la société qui s’assure de la gestion collective suit une stratégie qu’elle s’assure, au préalable, de vous présenter. Ce sont les établissements financiers qui peuvent procéder à une gestion collective de votre argent : les banques, les sociétés de gestion et les compagnies d’assurance.

Les caractéristiques de la gestion collective

La gestion collective est principalement caractérisée par le fonctionnement de ses supports que sont les OPC. En général, un OPC peut être une Société d’Investissement à Capital Variable (SICAV) ou un Fonds Commun de Placement (FCP). Lorsque c’est une SICAV, la valeur de vos actions s’acclimate à l’évolution du marché financier et vous en êtes informé au quotidien. De plus, l’investisseur devient un actionnaire de cette société et peut participer aux assemblées générales de celle-ci.

En fonction du type d’actifs, il y a diverses catégories de distribution des SICAV : les actions, les obligations, les monnaies. Il faut noter que vos SICAV peuvent appartenir à tout le marché mondial financier ou à seulement une zone déterminée.

Lorsque l’OPC est un FCP, en y investissant, vous devenez un copropriétaire des titres qu’il possède. Aussi, les FCP font des investissements sur tous les marchés financiers et sont regroupés en diverses catégories suivant des paramètres qui peuvent être géographiques. 

Même si le FCP a une valeur financière non négligeable, celle-ci est, en général, inférieure à la valeur financière d’une SICAV.

La réglementation de la gestion collective

La gestion collective est réglementée par l’ordonnance n° 2017-1107 du 22 juin 2017, entrée en vigueur le 3 janvier 2018. Celle-ci a défini un régime juridique différent pour les sociétés de gestion de portefeuilles dont la gestion de produits est collective. Ainsi, si une société de gestion gère des portefeuilles de manière individuelle sous mandant, elle n’appartient pas à ce régime juridique mais plutôt à celui des entreprises d’investissement.

Par ailleurs, l’Autorité des Marchés Financiers s’occupe d’encadrer et de surveiller la commercialisation des Organismes de Placement Collectif. Elle vérifie donc l’éligibilité des sociétés de gestion collective et s’assure que les professionnels suivent et connaissent les nouvelles règles de gestion. 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *