Assurance-vie : tout savoir

Assurance-vie : tout savoir

Posted by

Produit d’épargne nécessaire et ayant de nombreux avantages fiscaux, l’assurance-vie est très prisée des Français. Qu’est-ce que l’assurance-vie ? De quels supports d’investissement dispose-t-elle ? Comment la clôture-t-on ? Voici autant de questions auxquelles, cet article, se propose de répondre.

L’assurance-vie : qu’est-ce que c’est ?

L’assurance-vie est un placement financier auquel un épargnant souscrit en vue de mettre de côté de l’argent qui reviendra à un ou plusieurs bénéficiaires sous certaines conditions. En effet, en cas de décès de l’épargnant, le capital et les intérêts du placement reviennent aux bénéficiaires désignés  par lui. Par contre, vivant, le souscripteur peut, à sa guise, récupérer son placement avec les intérêts générés.

Ainsi, ce produit de prévoyance est sujet à des rémunérations, en fonction du fonds investi au départ, et il offre plusieurs avantages fiscaux liés notamment à la transmission de patrimoine. C’est un moyen de se constituer un capital à terme, de réunir des fonds pour investir dans l’immobilier ou de préparer sa retraite.

Les supports d’investissement liés à un contrat d’assurance-vie

Lorsque vous ouvrez un contrat d’assurance-vie, vous avez droit à deux compartiments d’investissement que sont les fonds en euros et les unités de compte. Les premiers vous font bénéficier d’une garantie sur votre capital tandis que les seconds, sans garantie, ont un taux de rendement très élevé.

D’ailleurs, vous pouvez investir les unités de compte en parts dans les Organismes de Placements Collectifs en Valeurs Mobilières (OPCVM) ou dans des structures immobilières. Alors, vos investissements peuvent se faire en actions, en obligations ou en trackers.

La garantie offerte par l’assureur sur le fonds en euros permet à celui-ci d’être sûr et implique que l’épargnant est exempt de perdre de l’argent en utilisant ce support. De plus, les intérêts générés vous sont versés annuellement au 31 décembre et ne sont pas récupérables par l’assureur.

La durée, les frais et clôture d’un contrat d’assurance-vie

Il n’y a pas de durée légale pour un contrat d’assurance ; néanmoins, vous pouvez lui fixer une durée déterminée susceptible d’être prolongée sous certaines conditions. En ce qui concerne les frais d’un tel contrat, il en existe plusieurs groupes. En effet, suivant le contrat et avec une variation de 0 % à 5 %, vous avez des frais d’entrée et des frais qui vous sont prélevés par versement.

De même, il y a les frais de gestion qui rémunèrent l’assureur et qui vont de 0,5 % et 1,5 % du total de votre épargne. Par ailleurs, lorsque vous transférez des fonds à un autre, des frais d’arbitrage vous sont prélevés et ils peuvent aller à 1 % de la somme transférée.

Enfin, pour procéder à la clôture de votre contrat, vous devez le racheter totalement en vous faisant verser, par l’assureur, le montant du rachat. À noter que pour certains contrats, il n’y a pas de pénalité de rachat.

Les formes d’investissement d’un contrat d’assurance-vie

Vous avez 3 formes d’investissement en assurance-vie : le versement initial, les versements complémentaires libres et ceux programmés. On peut donc choisir de n’investir qu’en une fois en se limitant au seul versement initial.

Ceci dit, vous avez la possibilité d’ajouter à ce versement, des versements complémentaires soit quand vous le voulez (ils sont alors libres), soit périodiquement (ils sont programmés).

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *